En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal

Projet ANR CoSAC

CoSAC

Conception de Stratégies durables de gestion des Adventices dans un contexte de Changement (Climat, pratiques agricoles, biodiversité)

Assessing weed-mediated broomrape risk in cropping systems with a simulation-based indicator

Colbach N., Bockstaller C., Colas F., Gibot-Leclerc S., Moreau D., Pointurier O. & Villerd J. (2017) Assessing weed-mediated broomrape risk in cropping systems with a simulation-based indicator. Ecological Indicators 82, 280–292

La gestion intégrée des adventices peut tolérer une flore résiduelle si celle-ci n'entre pas en compétition avec la culture. Ces adventices peuvent héberger d'autres bioagresseurs nuisibles pour les cultures, comme la plante parasite orobanche rameuse (Phelipanche ramosa). Ce parasite est fréquent et nuisible en France sur colza et elle infeste également une série d'espèces adventices. À ce jour, aucun herbicide n'est homologué contre l'orobanche en France. Afin d'évaluer le risque de parasite dû aux adventices dans les systèmes de culture, nous avons développé un indicateur connecté au modèle de dynamique adventices FlorSys. Ce dernier est une parcelle virtuelle qui simule la dynamique des adventices en fonction des pratiques culturales et du pédoclimat. Le nouvel indicateur traduit les flores adventices simulées en une note de risque parasitaire à partir de trois hypothèses: (1) certaines adventices stimulent la germination du parasite et réduisent ainsi le potentiel infectieux du sol pour les cultures hôtes futures, (2) si les adventices stimulent la germination du parasite pendant une culture hôte, le risque pour cette culture augmente, (3) certaines adventices permettent la reproduction du parasite et augmentent ainsi le risque pour les cultures futures.

Nous avons simulé 270 systèmes de culture de 7 régions, provenant d'enquêtes en exploitations agricoles, du réseau Biovigilance-Flore, de conseillers agricoles ou de conception de systèmes de culture innovants. Cette étude a montré que le risque parasitaire dépend de la succession culturale, des dates de semis et récolte, ainsi que des stratégies de travail du sol, herbicides et désherbage mécanique. Le risque le plus faible était observé dans des champs travaillés pour la dernière fois, en moyenne, moins de 21 jours avant le semis, avec au moins 3 traitements herbicides en 5 ans, préférant les produits à la fois foliaires et racinaires, avec le dernier traitement au moins 217 jours avant la récolte. Le risque était surtout dû aux adventices estivales précoces. Les résultats sont synthétisés sous forme de gille de conseils pour optimiser et expliquer le choix des pratiques culturales minimisant le risque parasitaire.

dx.doi.org/10.1016/j.ecolind.2017.05.070